Archives par mot-clé : Protools

Faire de la musique assistée par ordinateur (MAO) chez soi

Les possibilités immenses de l’informatique ont impacté le monde du multimédia pour rendre accessible bien des domaines. C’est le cas de la création musicale et la Musique assistée par ordinateur. Alors on voit que tout se simplifie avec le numérique, et alors on peut se demander ce que le numérique apporte à tout un chacun en terme de création ?

La musique et la vidéo sont effectivement des domaines qui ont été parmi ceux les plus impactés par la démocratisation du numérique. En effet en quelques années, nous sommes passés des anciens baladeurs aux baladeurs numériques, 4 fois plus petits en taille pour des durées de lecture 50 fois supérieures. Il en est exactement de même dans la création de musique avec l’apparition des « home studio » depuis une dizaine d’année.

Le Home studio est un petit studio d’enregistrement ou de production personnel. Comme son nom l’indique, il entoure une station informatique domestique la plupart du temps et permet donc d’être stocké à domicile sans prendre trop d’espace et de volume. C’est une excellente alternative pour travailler depuis chez soi en minimisant les frais puisqu’un gros studio a un coût de fonctionnement bien plus important. Il devient alors facile de pratiquer la musique assistée par ordinateur, ce qu’on appelle la M.A.O.

Plus simplement, on va parler de station de travail audionumérique : En réalité, c’est un terme un peu pompeux pour parler d’un ensemble composé d’un ordinateur et d’une interface audionumérique, ou carte son…  Cet ensemble va permettre d’enregistrer, de créer, de travailler et d’exporter de la musique. Les configurations de ces sembles varient selon ce que l’utilisateur souhaite réaliser. Certains petits studios tournent avec les PC du commerce, classiques… mais il faut quand même compter  un investissement initial pour démarrer dans de bonnes conditions et ne pas être trop limité à cause de son matériel.

Vous voulez franchir le cap et vous lancer dans cette belle aventure? Il faut déjà acheter un bon ordinateur, j’entends par là un processeur assez rapide pour disposer d’une bonne puissance de calcul, de la mémoire vive pour la rapidité d’accès, et surtout une bonne carte son. Ce sera le cœur du système : c’est elle qui fera la jonction entre la musique et les données numériques de l’ordinateur. Il en existe une multitude et à tous les prix. Leur composants, leur capacités électroniques et leur méthode de raccordement impactent leur prix qui s’échelonnent d’une centaine d€ à plus d’un millier d’€ pour certaines cartes haut de gamme. Il vous faudra aussi un logiciel, un programme pour travailler l’audio. Il en existe aussi beaucoup. On parle d’ »éditeurs » qui permettent d’éditer des sons, ou de multipistes qui permettent de mixer ou mélanger des sons- organisés sous forme de pistes audio, tous ensembles. Les leader du marché sont Audition de Adobe, Cubase de Steinberg ou encore Logic de Apple, Protools… Il existe un logiciel multipiste gratuit appelé Audacity qu’on peut télécharger et installer librement. Certains logiciels vont vous permettre de préparer et de normaliser des fichiers de musique, d’enregistrer des voix ou des instruments et certains vont même jusqu’à composer et arranger de la musique. Ils peuvent intégrer des instruments virtuels ou piloter des instruments externes, voire d’autres logiciels. Les possibilités de création sont infinies.

Le  « vrai » studio sera un des éléments de finalisation si vous voulez sortir un morceau  de manière sérieuse… mais beaucoup d’artistes actuels produisent chez eux, dans leur chambre, dans leur garage… pour un résultat tout à faire honorable. C’est une vraie démocratisation des possibilités de création sous réserve de bien prendre en main son matériel. Avec la facilité que procure les logiciels actuels, plus besoin d’avoir fait le conservatoire ou être ingénieur du son pour commencer de composer et de « triturer » les sons chez soi.

Ecoutez la chronique en podcast ici :