Archives par mot-clé : configuration

Les comptes Email et leur configuration sur vos terminaux

L’email, ou le courriel en Français, est devenu un moyen de contact indispensable. Plus de  3,4 millions d’emails sont envoyés dans le monde chaque seconde, soit 107 000 milliards par an…  Tout le monde ou presque dispose de sa boite mail, mais souvent on se retrouve face à des configurations qui ne nous parlent que très peu au moment de la mettre en service. Tout d’abord, demandons nous comment consulter ses emails ?

A l’heure où les emails sont devenus un vecteur de communication à part entière, la demande est de plus en plus forte pour rester accessible 24h/24, notamment depuis la possibilité de bénéficier de ce service sur les terminaux mobiles (smartphones, tablettes, pocket PC à l’époque, et même sur les montres connectées…). La question de la possibilité de connexion est donc logique et il existe plusieurs méthodes parfois ignorées des utilisateurs : vous pouvez consulter vos emails de 2 manières – soit en ligne, via un site et donc une interface dédiée pour gérer vos emails : on l’appelle communément le Webmail. L’autre méthode consiste à recevoir ceux-ci au moyen d’un logiciel ou d’une application : on l’appelle alors le client mail : c’est celui-là qu’il va falloir paramétrer, parfois avec des dénominations barbares et peu parlantes.

Pour mieux appréhender le fonctionnement global de l’envoi et la réception de courriers électroniques, souvenez-vous du fonctionnement d’un site internet : Il est hébergé, donc stocké sur un serveur, une sorte d’ordinateur connecté en permanence à internet dans un local dédié, sécurisé et climatisé… Et bien, ce sont les mêmes types de technologie qui vont être employées pour vos emails : Lorsqu’un correspondant vous adresse un message électronique, il va falloir qu’un serveur puisse recevoir son contenu. L’adressage s’effectue au moyen de votre adresse email, qui est unique. L’ensemble du réseau sait donc où adresser et où stocker le message en question. Il sait aussi qui doit et qui peut l’ouvrir. D’ailleurs notons que la fameuse @, est en réalité une matérialisation de l’adresse du serveur qui doit récupérer les emails, et le début de votre adresse l’intitulé de votre compte. Le mot de passe sert ensuite à sécuriser le tout pour en limiter l’accès… c’est finalement très simple et très logique!

Cheminement d'un message de l'expéditeur au destinataire
Cheminement d’un message de l’expéditeur au destinataire

Vous allez maintenant me dire : Oui, mais maintenant les emails sur mon serveur? Et bien il faut se connecter à ce serveur pour ouvrir vos mails, et on en revient au deux méthodes dont je vous parlais tout à l’heure : Vos fournisseurs vous propose souvent un Webmail, un site dédié à la lecture de vos emails, auxquels vous accéder en suivant une adresse internet (url) et vous vous connectez avec votre adresse email et votre mot de passe. Ici pas besoin de configuration spécifique et vous pouvez vous connecter de partout, vous êtes cependant limités dans les fonctions, souvent basiques. L’autre moyen est la configuration d’un compte email sur un client mail, comme le très connu outlook, windows mail ou encore thunderbird en gratuit. Dans ce cas il faut paramétrer votre compte en « local », c’est-à-dire sur votre ordinateur.

Pour faire simple, voici les 2 méthodes existantes, dont les abréviations vont sous peut-être déjà familières :

  • Le compte POP (POP signifiant Post Office Protocol)

Cette technologie permet à votre messagerie de se connecter au serveur de vos emails, de les ramener dans votre ordinateur puis de se déconnecter. Il était très utilisé à l’époque où les connexions internet étaient facturées à la minute. Une fois les emails « redescendus », ils restent dans votre ordinateur et sont automatiquement effacés du serveur pour garder de la place. Il existe cependant des options pour en laisser des copies au cas où.

  • Le compte IMAP (IMAP signifiant Internet Message Access Protocol)

Lui est conçu pour lire les message depuis le serveur et donc les laisse à distance. Son avantage est donc de pouvoir disposer de la même boite mail sur plusieurs ordinateurs, comme le webmail, mais avec un client plus poussé dans les options. Tous ces outils vous offriront la possibilité de classer, trier, filtrer vos emails, de les signer numériquement, de répondre automatiquement en cas d’absence, etc… Certains intègrent aussi des anti-spam, des logiciels qui éradiquent certains mails publicitaires indésirables.

  • Le compte SMTP (SMTP signifiant Simple Mail Transfert Protocol)

Après la réception, on en vient à l’expédition de vos emails à destination de vos destinataires. Le principe sera bien sur identique, mais vos courriers électroniques seront expédiés depuis votre ordinateur sur un serveur SMTP (simple mail transfert protocol) Lui se charge d’envoyer un message sur votre serveur, qui fera ensuite le relai jusqu’au serveur de votre correspondant, constituant ainsi un maillage mondial.

Notez que tous vos paramètres de connexion sont disponibles auprès de la rubrique d’aide de vos fournisseurs email, comme vos FAI par exemple., et vous permettront au moyen de ceux-ci de vous connecter désormais en toute simplicité selon le protocole de votre choix, qui vous semblera le plus adapté à votre utilisation commune de votre messagerie.

 Ecoutez la chronique en podcast ici :